Rempoissonnement

C'est pendant l'hiver que le rempoissonement est effectué. L'AAPPMA le fait le plus tard possible, afin d'éviter que ces jeunes poissons deviennent des poissons de fourrage aux cormorans.

En effet, un cormoran adulte est capable de manger de 400 à 600 grammes de poisson par jour. 

De plus, nous profitons de la période de fermeture aux carnassiers, afin de protèger les juveniles.

Rempoissonnement 2020

Une année difficile, tant pour la pratique de la pêche que pour faire vivre l'association, néanmoins l'association a réussi à garder la tête hors de l'eau.

Un budget de 7000 € dédié au repeuplement a été voté par le conseil d'administration, du jamais vu !

Pour quels objectifs, réalisez vous cette action ?

Le repeuplement est important, il permet de compléter les poissons sauvages, également pouvant favoriser les reproductions à venir.
Mais aussi de compléter les pertes que nous pouvons subir avec des mauvaises reproductions, la mortalité et le prélèvement.

Mais aussi de régénérer la population piscicole en apportant des nouveaux reproducteurs.


D'où vient ce financement ?

Exclusivement liée aux cotisations de nos adhérents, merci pour votre confiance. La cotisation moyenne d'un adhérent est d' environ 15€ (carte de pêche).

Quelle quantité avez-vous déversée et à quels endroits ?

Nous avons donc pu déverser, une tonne de poissons sur les cours d'eau de notre secteur et nous avons également pu introduire des reproducteurs dans la frayère de la Marne (interdiction de pêche permanente).

Les points de déversement ne seront pas indiqués pour favoriser l'implantation du poisson.
 

Quelles espèces ont été sélectionnées ?

Nous avons choisi de répartir le repeuplement en trois catégories : pêche au carnassiers, pêche à la carpe et pêche au coup/feeder.

Plusieurs espèces déversées peuvent être associées à plusieurs catégories.

Voici la totalité du déversement :

Gardons    85
Tanche     79
Perches    26
Brochet    151
Sandre        22
Black-bass    25
Carpe      609
Total en kilos    998


Nous vous demandons de favoriser la relâche des poissons que vous capturer pendant les semaines à venir.

Le conseil d'administration a décidé d'interdire le prélèvement du black bass (implanté lors de ce déversement) sur notre secteur !
 

Comment faire un choix ?

Il s'agit d'une première, nous avons sondés nos adhérents (Lieu de pêche, techniques de pêche, poissons recherchés et proposition de repeuplement).

Nous avons par la suite étudié les résultats du sondage.
Cela a permis d'attribuer un budget par espèces et par secteur.

Merci aux participants, de nous avoir permis de connaître vos attentes. Cela a permis une répartition très homogène.

D'où viennent ces poissons ?

Nous avons démarché de nombreux pisciculteurs (producteur de poisson), un pisciculteur a attiré notre attention.

La pisciculture des Bievres 27 ans d'expérience, élevage du poisson de A à Z, de l'éclosion à la reproduction.
L'élevage sur plus de 350 hectares de plans d'eau et bassin en terre (pour certaines reproductions).

Mais je dirais surtout du professionnalisme associé à la passion, cela n'a pas de prix.

Le respect du poisson à 100%

Nous avons pu constater une qualité piscicole exceptionnelle, des poissons non stressés et plein d'énergie.

Il a su apporter une réponse à notre demande particulière pour la livraison (8 points de déversement).
Pisciculture recommandée.


Comment se passe le déversement ?

Le pisciculteur livre les poissons sélectionnés à des points identifiés.
Néanmoins la présence d'une équipe de bénévoles est nécessaire, pour déplacer les centaines de kilos de poissons dans des bassines pleines d'eau oxygénée pour les déverser dans le milieux aquatiques.

L'association tient à remercier l'équipe présente pour le temps qu'ils accordent une nouvelle fois pour améliorer la qualité piscicole et la pratique de la pêche de notre secteur.

Merci et bravo à eux.

 

Photos et vidéos jointes.

Un montage globale sera diffusé par la suite.

Le président

129204933 787159041864361 385931428614745799 n  129092876 217731386410115 7081924645855458258 n  128927318 987589495101381 1650471921697454070 n

128863215 1149177675501318 6246667552876859348 n  128869503 2160984790692420 4023920667682779039 n  128806839 3054115824824414 1933518632403966370 n

128522553 412381840118094 5417153340210733208 n  128447969 737221470552140 8361906786828758410 n  128445496 483996419667615 8161055059150418549 n

 

Video 1606849899Video 1606849899 (1.39 Mo)

Video 1606849888Video 1606849888 (4.48 Mo)

 

Et voici l'article paru dans le journal La Marne

Seine et marne une tonne de poissons remise dans la marne au pays de meaux

Rempoissonnement 2019

Pour cette saison, le rempoissonnement effectué par l'AAPPMA a eu lieu le jeudi 31 janvier 2019.

Cette année, l'action avaient 3 objectifs :

  • Poursuivre le plan de rempoissonnement du parc du Pâtis
  • Introduire des brochets de "grande taille"
  • Introduire des carpes en Marne sur le parcours de nuit

Pour cela, nous avons déversé des sandres, des brochets, des carpes et des tanches. Les déversements ont eu lieu en Marne sur 3 secteurs et dans certains étangs du Pâtis.

 

Voici le détail du déversement :

Marne

- brochets : 11 poissons de 70-80 cm ( 2 en centre ville, 4 dans la Noue et 5 en aval du barrage)
- sandres : 60 poissons de 2 étés (15 aux Basses-Fermes, 30 en centre-ville et 15 en aval du barrage)
- carpes : 42 poissons de 4-5 kg (27 aux Basses-Fermes et 15 en centre-ville )

Parc du Pâtis

- brochets : 2 poissons de 70-80 cm et 26 poissons de 50-60 cm (répartis dans 5 étangs)
- tanches : 50 kg de poissons de 3 étés (dans l'étang au Bois dormant)

 

Et quelques photos :

Gopr0475  Gopr0486  Gopr0496

Gopr0502  Img 20190131 155021  Gopr0549

 

Les carpes mises en Marne font l'objet d'un suivi. Une banque photos à été faite et disponible ici : banque photos

Rempoissonnement 2018

Vidéo disponible ici

Rempoissonnement 2017

Vidéo disponible ici

Rempoissonnement 2016

C'est début janvier que nous avons rempoissonner les lots de pêche de l'association, cette action est financer avec le budget 2015 pour environ de 3000 € de poisson.

Presque tous nos lots de pêche on été rempoissonnés à divers endroits, nous avons mis des gardons et des brochets.

Effectivement le brochet est classé comme une espèce vulnérable. C'est pour cette raison qu'il a été relaché 300 borchets dans la marne et le canal de l'ourcq.

Et 150 kilo de gardons ont été divisés sur la marne, le canal de l'ourcq et l'étang de la grue à Monthyon. 

 

Voici quelque photos :  

Img 5816               Img 5826               Img 5841 

Img 5832               Gardons               Brochets 1  

Img 5836

 

Video disponible ici.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 21/02/2021