Divers

Communiqué de l'Association Meaux Environnement

Grâce à une mobilisation citoyenne exceptionnelle : habitants, collectifs, associations, élus, médias...
Les 15 communes concernées par l'enquête publique ont finalement adopté un avis défavorable contre le projet TERZEO dont Villenoy et Isles-lès-Villenoy, susceptibles d'accueillir le site. Bravo !
A noter que les trois premières à se prononcer contre furent Chauconin-Neufmontiers, Mareuil-lès-Meaux et Quincy-Voisins sans oublier la Communauté de Communes du Pays Créçois.
Le Conseil Municipal de Meaux dont le Maire est Député et Président de la CAPM (Communauté d'Agglomération du Pays de Meaux) a émis un avis défavorable à l'unanimité.  Idem à Nanteuil-lès-Meaux dont le Maire Régis SARAZIN est également Vice Président de la CAPM en charge de l'environnement.
Chacun ne peut que se féliciter de ce front commun républicain tout à fait exemplaire !
 
Mais, il ne faut pas se réjouir trop tôt car les maires ne sont malheureusement pas décisionnaires. 
C'est le Préfet de Seine et Marne, représentant de l'Etat qui prendra la décision finale au vu du rapport que lui transmettront les trois commissaires enquêteurs courant mars et après avis du CODERST (Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques).
Il est un fait certain que la mobilisation exceptionnelle et exemplaire des habitants, des collectifs et des associations ainsi que l'avis défavorable unanime des 15 communes concernées dont Villenoy et Isles-lès-villenoy, communes accueillant le projet et Meaux, Ville Centre pèseront lourd dans la balance.
Le Préfet dispose de 3 à 6 mois pour faire connaître son avis, ce qui risque de nous emmener en septembre. Les mois d'avril, mai et juin étant particulièrement chargés cette année, cela n'aura échappé à personne...
 
Sans préjuger de la décision de M. le Préfet que nous espérons, que nous souhaitons défavorable, quel avenir pour cette friche industrielle de 60 hectares idéalement située aux portes du Pays de Meaux ???
La société Clamens propriétaire du terrain, associée à la société Colas vont-elles persister et déposer un nouveau projet ? Nous l'ignorons mais c'est leur droit le plus strict. Il convient de rester très prudents et résolument mobilisés.
 
L'AME pense que cette vaste friche enclavée dans un tissu urbain appelée à se densifier, entourée d'une zone Natura 2000 exceptionnelle, traversée par le canal de l'Ourcq, véritable fil vert de notre territoire
pourrait à terme, après avoir été dépolluée dans les règles par l'ancien exploitant la Sucrerie, constituer à l'ouest du Pays de Meaux un quatrième poumon vert avec : au sud, le Parc du Pâtis, à l'est, la forêt de Montceaux et au nord, le futur Parc Saint-Faron et les bois de Penchard / Neufmontiers.
 
Fait à Meaux, le 28/01/2017
André MOUKHINE-FORTIER
Président de l'Association Meaux Environnement
 

Changement dans la réglementation

La fédération nationale de pêche a diffusé un document concernant un changement de réglementation, applicable depuis le 9 avril 2016. Elle fixe notamment un quota journalier de 3 carnassiers (brochet, sandre, black-bass) dont 2 brochets maximum dans les cours d'eau de seconde catégorie.

Reglementation brochet

 

Nouvelle reglementation 1 04 16Nouvelle reglementation 1 04 16 (2.52 Mo)

Nouvelle reglementation 2 04 16Nouvelle reglementation 2 04 16 (2.98 Mo)

Des cours de pêche sont organisés par la fédération de pêche de Seine-et-Marne.

2016 affiche pdipn page 001

Opération de marquage sur des Brochets : 400 individus déversés dans les cours d'eau seine-et-marnais.

Afin de suivre le devenir des populations de brochets déversés annuellement et d'améliorer la gestion piscicole, l'AAPPMA "Le Gardon Rouge Lizéen" de Lizy-sur-Ourcq, avec l'appui technique de la Fédération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, a réalisé le marquage d'environ 400 Brochets, déversés dans la Marne, l'Ourcq et le canal de l'Ourcq. Le marquage a eu lieu le 25 Novembre 2014.

Les objectifs de cette opération sont :

- Obtenir des données sur le taux de captures des poissons déversés,
- Suivre les déplacements des Brochets,
-Obtenir des éléments sur la croissance et le développement des individus.
Reconnaissable par la présence d'une marque "spaghetti" fixée à la base de la nageoire dorsale. Chaque marque dispose d'un numéro spécifique et du numéro de téléphone de la Fédération (01.64.39.03.08).

ON COMPTE SUR VOUS !!

Lors de la capture d'un brochet bagué, chaque pêcheur est invité à transmettre les informations suivantes à la Fédération: le numéro de marque, la date, le lieu, le poids et la taille du brochet.

Il convient bien évidement de ne pas ôter la bague du poisson et de relâcher les individus marqués capturés.

Chaque année, une loterie sera organisée et les numéros de bagues tirés au sort permettront aux pêcheurs, ayant déclarés leurs captures, de remporter une carte de pêche.

 

A télécharger ici

 

Source : site internet de la férération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

Marquage de Carpes sur la Marne.... Une première en Seine-et-Marne !!

Afin d'améliorer la gestion de la ressource piscicole et notamment les déversements, l'AAPPMA de "Varredes-Germigny-Congis" avec l'appui technique de la Fédération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a réalisé un marquage d'une centaine de carpes sur la Marne, en Novembre 2013.

L'AAPPMA de "Varredes-Germigny-Congis" effectue annuellement des déversements de carpes sur la rivière Marne au niveau du parcours ouvert à la pêche de nuit, dont elle a la gestion. Cependant, cette AAPPMA dispose encore trop peu d'éléments sur le devenir des poissons déversés. Une expérience inédite en Seine-et-Marne de marquage de carpes a donc eu lieu le Jeudi 28 Novembre 2013 sur la Marne, en présence des agents de la Fédération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique.

Les objectifs de cette campagne de marquage:

Cette opération de marquage très importante pour encore améliorer la gestion de la ressource piscicole sur les cours d'eau seine-et-marnais, vise les 3 objectifs suivants:

- Obtenir des données concernant le taux de capture des poissons déversés

- Obtenir des éléments sur les déplacements possibles des carpes marquées

- Obtenir des éléments sur la croissance et le développement des individus relâchés

Nous demandons aux pêcheurs de nous aider !

Une centaine de carpes, d'un poids moyen de 6 Kg, ont ainsi été marquées individuellement. Le marquage réalisé à l'aide de marques dites "spaghetti" est fixé à la base de la nageoire dorsale du poisson. Trés facilement  reconnaissable, chaque "spaghetti" dispose d'un numéro spécifique et du numéro de la Fédération de Pêche.

Il est important que nous puissions recueillir les données de vos captures. Toutefois il est impératif de ne pas ôter la marque des poissons.

Chaque année, un loterie sera organisée et les numéros de marques tirés au sort permettront aux pêcheurs, ayant déclaré leurs captures, de remporter divers lots et récompenses, dont une carte de pêche !!!!

http://federationpeche77.fr/assets/template/images/marquage_carpes.jpg

 

Téléchargement de la fiche de renseignements

 

Source : site internet de la férération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

Date de dernière mise à jour : 29/04/2017